Téléphone SOS Céphalées
061 423 10 80
mardi-jeudi de 9 à 12 heures
Boîte à lettres pour les maux de tête
info@migraineaction.ch
24 heures sur 24 chaque
Ligne SOS Céphalées pour Enfants
061 423 10 80
mardi-jeudi de 12 à 13 heures

Anticorps anti-CGRP pour la prophylaxie de la migraine

Jusqu'à présent, les anticorps dirigés contre le CGRP ou contre le récepteur du CGRP ne sont utilisés dans la prophylaxie de la migraine que lorsque d'autres substances établies comme la toxine botulique et le topiramate n'ont pas d'effet. Une méta-analyse récente a examiné si cette procédure est judicieuse.

CGRP Struktur


La migraine est associée à une grande souffrance. Si les crises de migraine se produisent fréquemment, une prophylaxie de la migraine est recommandée afin de réduire le nombre de crises de migraine. Les médicaments utilisés pour la prophylaxie de la migraine sont différents de ceux utilisés pour le traitement d'une crise migraineuse aiguë. Jusqu'à présent, on ne disposait pour la prophylaxie de la migraine que de médicaments qui avaient été développés à l'origine dans un autre but. Il s'agit notamment des bêtabloquants, de la flunarizine, du valproate, de l'amitriptyline ou du topiramate. En cas de migraine chronique, on utilise également le topiramate ainsi que la toxine botulique de type A. Grâce à une meilleure compréhension de la maladie, il a été possible de développer pour la première fois des médicaments ciblés pour la prophylaxie de la migraine.

Prophylaxie avec des bloqueurs de CGRP

La migraine est une maladie neurovasculaire. Cela signifie que les cellules nerveuses et les vaisseaux sanguins du cerveau sont impliqués dans l'apparition des crises de migraine. Pendant les crises de migraine, les cellules nerveuses libèrent du CGRP (Calcitonin Gene-related Peptide). Le peptide lié au gène de la calcitonine (CGRP) possède des propriétés vasodilatatrices et pro-inflammatoires. Cela a conduit au développement des anticorps monoclonaux Fremanezumab, Galcanezumab, Eptinezumab et Erenumab, qui sont dirigés soit directement contre le CGRP, soit contre son récepteur. L'illustration montre le CGRP (en jaune) au niveau de son récepteur (en bleu).

Avantages et inconvénients

Les anticorps monoclonaux ne sont pas avalés une fois par jour, mais injectés sous la peau à des intervalles prédéfinis, généralement une fois par mois. L'avantage est qu'il n'est pas nécessaire de penser à prendre un médicament tous les jours et qu'aucune prise ne peut être oubliée. Les bloqueurs de CGRP sont généralement bien tolérés, alors que les médicaments classiques utilisés pour la prophylaxie de la migraine provoquent toujours des effets secondaires qui conduisent à l'interruption du traitement.

Comparaison entre les différentes thérapies

Une équipe dirigée par le Dr Florian Frank de l'université d'Innsbruck a maintenant comparé dans une méta-analyse systématique les médicaments utilisés en prophylaxie, à savoir le topiramate, la toxine botulique de type A et les anticorps anti-récepteurs CGRP ou CGRP.(1) Ces médicaments ou classes de médicaments ont été choisis parce qu'ils sont les médicaments les plus fréquemment prescrits en prophylaxie de la migraine. Seules les études qui répondaient aux critères des chercheurs ont été incluses dans la méta-analyse.

Anticorps CGRP : meilleur profil bénéfice/risque

Les résultats de la méta-analyse ont montré que les trois traitements étudiés étaient efficaces. Le topiramate a montré la plus grande efficacité, mais en même temps le taux d'abandon le plus élevé. "Le topiramate a certes montré la plus grande efficacité d'un point de vue purement numérique, mais il a aussi eu de loin le taux d'interruption de traitement le plus élevé, avec près de 30%", a commenté le professeur Hans-Christoph Diener, Essen, porte-parole de la Société allemande de neurologie, à propos des résultats de l'étude.(2) "Si l'on considère le profil bénéfice-risque, ce sont les anticorps monoclonaux qui s'en sortent le mieux, mais ils ne sont actuellement remboursés qu'en cas de résistance au traitement par rapport aux autres thérapies disponibles".


Références :
1. Frank et al. (2021): CGRP-antibodies, topiramate and botulinum toxin type A in episodic and chronic migraine: A systematic review and meta-analysis. Cephalalgia,
2. Deutsche Gesellschaft für Neurologie, Pressemeldung, 28.03.2022; abgerufen am 06.04.2022

Adapté de «CGRP-Antikörper: Bestes Nutzen-Risiko-Profil in Migräneprophylaxe» von Dr. Melanie Klingler. www.gelbe-liste.de, zuletzt aufgerufen am 30. April 2022


Bild: AdobeStock/whyframeshot

Newsletter abonnieren

Bei Interesse können Sie sich für unseren Newsletter anmelden. So bleiben Sie auf dem Laufenden.

Newsletter abonnieren

Spenden

Ihre Spende hilft, dass wir diese so nötigen Dienstleistungen auch in Zukunft weiterhin kostenlos anbieten können.

Spenden
logo-migraineaction-klein.png

Pour une meilleure qualité de vie
Céphalées Migraine
Vous n’êtes plus seuls

Migraine Action
Oberwilerstrasse 48
CH-4103 Bottmingen

info@migraineaction.ch

© Copyright 2022 Migraine Action. All Rights Reserved.
Website by United Visions.

Search FR