Téléphone SOS Céphalées
061 423 10 80
mardi-jeudi de 9 à 12 heures
Boîte à lettres pour les maux de tête
info@migraineaction.ch
24 heures sur 24 chaque
Ligne SOS Céphalées pour Enfants
061 423 10 80
mardi-jeudi de 12 à 13 heures

La migraine et les gènes - que savons-nous ? 

La migraine est une maladie dont vous avez hérité, pas quelque chose que vous provoquez vous-même. Comprendre le rôle des gènes dans la migraine peut être utile pour l'acceptation, le diagnostic et le traitement.

AdobeStock 404671665 BillionPhotos


La migraine est-elle héréditaire ?

La migraine est d'origine génétique. Elle est inscrite dans vos gènes. La plupart des personnes concernées font part d'antécédents familiaux de migraine : au moins un membre proche de la famille souffre également de migraine. Il existe une héritabilité évidente de la migraine, qui est plus importante dans le cas de migraines avec aura que dans le cas de migraines sans aura. Dans de nombreuses familles, la migraine est transmise comme un trait dominant : si l'un des parents en est atteint, il y a au moins 50 % de chances que les descendants en souffrent également. Parfois, on saute des générations, mais il ne fait aucun doute que la migraine a une très forte composante génétique. Pour les personnes concernées, cette constatation est importante. Elle permet de déculpabiliser. Ce n'est pas votre faute si certains facteurs déclenchent une crise de migraine.

Pourquoi est-il important de consulter un médecin ?

Tout d'abord, le médecin peut recueillir des antécédents familiaux de migraine, ce qui peut aider au diagnostic. La deuxième raison concerne certaines variantes rares de migraine, comme la migraine hémiplégique. S'il y a des antécédents familiaux de migraine hémiplégique, c'est un signal pour le médecin d'envisager d'autres approches thérapeutiques. Il est intéressant de noter que les gènes à l'origine d'une migraine hémiplégique familiale peuvent également déclencher des crises de migraine normales.

D'autres raisons sont un peu plus subtiles. Si un membre de la famille a essayé un traitement et y a très bien répondu, cela pourrait indiquer au médecin d'essayer ce traitement chez cette personne également. Non seulement la migraine proprement dite, mais aussi la réponse au traitement peuvent avoir une base génétique.

Diagnostiquer la migraine chez les enfants

Une autre raison importante de recueillir des antécédents familiaux de migraine est le fait que la migraine peut être transmise aux enfants. Il est important d'attirer l'attention des parents sur cette possibilité. Ils doivent également être informés du fait que la migraine peut se manifester différemment chez les enfants que chez les adultes. Ce n'est qu'ainsi que la migraine chez les enfants peut être détectée et traitée à temps. Si l'enfant est absent de l'école en raison de symptômes tels que des douleurs abdominales et des vomissements, on peut peut-être soupçonner que l'enfant simule une maladie. Un diagnostic correct permet d'épargner à l'enfant beaucoup de souffrances psychologiques et physiques.

Reformuler les questions

Parce que la migraine est sous-diagnostiquée, il faut parfois reformuler les questions sur les antécédents familiaux de migraine. Beaucoup répondront peut-être : "Non, personne dans ma famille n'a de migraine". Il peut alors être utile de formuler la question un peu différemment : "Quelqu'un dans votre famille a-t-il eu de forts maux de tête ou des crises qui l'ont obligé à s'allonger dans une pièce sombre ?" Ils répondront alors peut-être : "Oh oui, cela arrivait tout le temps". Il se peut que certains membres de la famille soient clairement atteints de migraine, mais qu'ils n'aient jamais reçu de diagnostic précis.

Existe-t-il un gène spécifique de la migraine ?

Hormis quelques maladies très rares comme la migraine hémiplégique, aucun gène spécifique n'a pu être identifié à ce jour comme étant clairement responsable de la migraine. Il est plus probable que ce ne soit pas un seul gène, mais 10 à 20 gènes qui soient impliqués. Cela rend l'étude de la génétique de la migraine beaucoup plus compliquée. À l'heure actuelle, nous ne pouvons pas effectuer de test génétique pour identifier un gène spécifique responsable de la migraine. Mais un jour, il sera possible de réaliser des tests génétiques et de proposer une médecine précise et personnalisée.

Comment le rapport entre les deux sexes de la migraine s'accorde-t-il avec la génétique ?

La prévalence de la migraine est nettement plus élevée chez les femmes. Nous savons également que la migraine n'est pas purement génétique. Il existe des facteurs liés au sexe féminin, comme les hormones, qui renforcent probablement la composante génétique de la migraine.

Une personne souffrant de migraines devrait-elle faire un test génétique ?

Les personnes souffrant de migraines hémiplégiques - migraines accompagnées d'une faiblesse d'un côté pendant les crises - pourraient envisager de passer un test génétique afin de déterminer si elles présentent l'une des mutations connues pour provoquer des migraines hémiplégiques.

Il existe quelques syndromes génétiques rares, tels que CADASIL, dans lesquels les personnes souffrant de migraines sont également atteintes de démence progressive, de dépression et d'accidents vasculaires cérébraux récurrents. Le syndrome CADASIL est dû à une mutation génétique dans un gène qui s'exprime principalement dans des vaisseaux sanguins. Ce syndrome génétique présente des anomalies spécifiques visibles à l'IRM.

Les personnes souffrant de ces syndromes devraient envisager de passer un test génétique. Pour la vaste majorité des patients migraineux, les tests génétiques ne sont pas nécessaires, sauf s'ils sont effectués dans le cadre d'une étude de recherche.

Pourquoi les tests génétiques sont-ils si précieux dans le cas de la migraine hémiplégique ?

Certaines des mutations génétiques associées à la migraine se produisent également dans d'autres problèmes neurologiques. Certaines personnes souffrent de convulsions, d'autres de ce que l'on appelle l'ataxie, un trouble de l'équilibre dû à un dysfonctionnement du cervelet. L'une des raisons pour lesquelles on effectue des tests génétiques chez les personnes souffrant de migraine hémiplégique est d'attirer l'attention sur d'autres conséquences de ces mutations en dehors de la crise de migraine.

Qu'en est-il d'un test génétique avant le planning familial ?

Bien que la migraine hémiplégique puisse être très effrayante lorsqu'elle se produit, elle n'est généralement pas assez fréquente pour affecter complètement la qualité de vie. Pour les personnes souffrant de migraine hémiplégique, le planning familial n'est pas une raison pour effectuer des tests génétiques.

Cet article est basé sur un texte d'Angie Glaser et Elizabeth DeStefano sur la base d'un entretien avec Rebecca Brook NP décembre 2021

Russell MB, Ducros A. Sporadic and familial hemiplegic migraine: pathophysiological mechanisms, clinical characteristics, diagnosis, and management. Lancet Neurol. 2011;10(5):457-470. doi:10.1016/S1474-4422(11)70048-5
Charles, Andrew. Migraine. N Engl J Med 2017; 377:553-561DOI: 10.1056/NEJMcp1605502
Sutherland HG, Albury CL, Griffiths LR. Advances in genetics of migraine. J Headache Pain. 2019;20(1):72. Published 2019 Jun 21. doi:10.1186/s10194-019-1017-9

Bild: AdobeStock/BillionPhotos.com

Newsletter abonnieren

Bei Interesse können Sie sich für unseren Newsletter anmelden. So bleiben Sie auf dem Laufenden.

Newsletter abonnieren

Spenden

Ihre Spende hilft, dass wir diese so nötigen Dienstleistungen auch in Zukunft weiterhin kostenlos anbieten können.

Spenden
logo-migraineaction-klein.png

Pour une meilleure qualité de vie
Céphalées Migraine
Vous n’êtes plus seuls

Migraine Action
Oberwilerstrasse 48
CH-4103 Bottmingen

info@migraineaction.ch

© Copyright 2022 Migraine Action. All Rights Reserved.
Website by United Visions.

Search FR